maiella

06 décembre 2018

paillette de noel

Sourire d'une paillette argentée, reflet d'une boule de miel ... Sentiers enneigés; de l'autre coté du soleil... Buée sur la vitre glacée; nougat,  contes de fées....  Noel...
Posté par -maiella- à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2018

chtarpik

Sur un nuage rose. Osmose. Sage. Je nage. J'implose. Sur un nuage rose. Flamme odorante, onde déroutante.. Mages et paysages... Sur un nuage rose. Chose d'etre à ses cotés; dans cette mer d'huile et d'y baigner mes pieds.........          
Posté par -maiella- à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2018

rose déchéant

Je voudrais que tu me trouves belle, avec ma robe à bretelles. Je voudrais que tu me rèves,  intemporelle. Que tu me saches,  légère. en dedans. Je voudrais, que tu lises le sourire de mes 20 ans; celui qu'a foutu le camps, depuis longtemps. Que ma lumière, d'ouvrière, éclaire tes tourments...   Alors alors peut etre .. peut ètre sirène du firmament...... danses à la lune dans les bras de l océan...
Posté par -maiella- à 03:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 novembre 2018

poeme tous saint

Par les fuites vacantes de mon imaginaire, vous me laissiez entrevoir votre amitié débonnaire. Spectre de ma félicité. Spectres démissionaires.. De la mort.  A ne pas vouloir mourir, vous souffrez... Si fort... Ouvrez les portes Lachez. Partez loin. Et que dieu vous libère enfin.   
Posté par -maiella- à 02:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2018

tailler les grand rideaux

Tailler aux ciseaux, les rideaux de l'illusion. Ceux qui t'empèchent de rèver. Se rassassier quelques instants. Fusion. Liquide pateux , visqueux. Déraison. Défigurée. Tailler aux ciseaux les illusions de la réalité. Par les pores de ma peau faire pénétrer, jusqu'au noyau, jusqu'au yeux, jusqu'au coeur. Le liquide or et pateux. Ne jamais oublier, que les rideaux de la réalité ne sont que le décor vaseux de tes capacités.    
Posté par -maiella- à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2018

coquillage

  J'ai dessiné avec les coquillages. Sage. Heureuse . Je pense veiller encore une heure.  J'inspire. J'expire. Je me replierai dans le lit, soupirant. Je partirai dans les limbes, les firmaments .  Te souhaitant un doux sommeil mon Amour. Que les vagues te bercent tendrement tout autour . Comptine du vent du large. Naufrage. Dans les coquillages.    
Posté par -maiella- à 22:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 septembre 2018

autel des poètes

Je depose en cette heure muette. Ma tète. Je depose en cette heure; face a l'autel des poètes, les tripes de la bète... Béantes. Au creux de mes idées. Lave descendante. Attente..... Frigorifiée.
Posté par -maiella- à 15:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 septembre 2018

à vos vieilles mains

Douce prière a votre coeur; je vous prie de m'aider un peu. A croire un peu. Que plus tard ce sera mieux. Douce prière en vos vieilles mains, une once d'affection pour mon destin, qu il soit vieux comme silencieux, heureux comme à deux. Comme à deux.  
Posté par -maiella- à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2018

plume de boheme

Pour t'écrire ce poème, Plume de bohème, J'ai ramassé au detour. Un rien, une histoire, de beaux jours. Une chose merveilleuse,  une musique, Une chose paresseuse, magique. Dans les limbes des matins. Doux secrets. Murmures soufflés. Plume de boheme. Je t'aime.
Posté par -maiella- à 04:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

vent de brise

Etre flottant. Etre léger, naissant. Etre en paix. Etre souriant. Ou ètre vrai? Apprécier un temps... l'attraper et vous le servir, cuisiné. Etre , content . Désormais... Alors, peut ètre, virvevolter.   
Posté par -maiella- à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2018

aima

Absorber ton tourment. Par la force de mon sang qui déraille..... Bruler tes démons, au poison de mes entrailles. Absorber ton tourment. Devenir animal. Encens. Funerailles. Comme Atma disait... que c'est comme ca qu'on aimait.    
Posté par -maiella- à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2018

monts glacés

  Enfonce toi dans ce moment, qu'on appelle le présent.  Médite. Ca tourne trés vite. Entends, si tu es disposé. Laisse toi porter. Entends le tremblement  des eaux vives. Vertiges en hauteur, vestiges en horreur. N'ai pas peur . C'est le moment de t'envoler au coeur des monts glacés... Au coeur des abimes, au coeur des astres noyés.   Si tu tombes dans la solitude; n'ai pas peur du mal postume. Voie ton animal hurler. La rage est appetissante. Convalescence. Alors rage d'appetit... sourire... [Lire la suite]
Posté par -maiella- à 19:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]